Histoire du Tour 2012 et 2013

Présentation générale et publication en feuilleton

Ce site est conçu à la manière d'un livre. Ses rubriques sont des chapitres qui se suivent et qui sont dépendants les uns des autres.

 

L'enchaînement des chapitres suit un ordre logique, si bien qu'une lecture aléatoire nuirait à la compréhension générale. Une lecture en vrac n'est toutefois pas totalement impossible ; il faut simplement admettre que certaines références ou certaines connexions logiques perdraient alors leur sens.

 

Le sens de lecture suit le menu ci-contre, de haut en bas. Le travail est divisé en onze grands chapitres, précédés d'un prologue. Chaque grande partie est elle-même fractionnée en plusieurs sous-chapitres, qui apparaîtront dans le menu déroulant en cliquant dessus.

 

Des liens internes sont destinés à faciliter la navigation entre les chapitres et sous-chapitres. Ils permettent de passer facilement au chapitre suivant ou de revenir au chapitre précédent.

 

Dr Wiggins et Mr Froome

S'ils ne se laissent pas rattraper par de sordides aventures comme d'autres avant eux, l'histoire retiendra que Bradley Wiggins et Christopher Froome ont été les deux premiers Britanniques à s'être imposés sur le Tour de France, consécutivement de surcroît.

 

Relativement méconnu trois ans plus tôt, Wiggins a gravi les échelons quatre à quatre pour engloutir l'année 2012 et le Tour de France avec, imposant au cyclisme un nouveau schéma de carrière, lui qui est parti de la piste avec des qualités de grimpeur à peu près égales à zéro.

 

Il a remporté ce Tour 2012 avec l'aide d'un équipier inconnu, Froome, qui a partagé le podium avec lui. Or ce dauphin naturalisé anglais s'est affranchi par étapes de ses obligations de loyauté vis-à-vis de son leader jusqu'à écraser très rapidement l'image dont Wiggins avait méticuleusement envahi le paysage cycliste.

 

Ainsi Froome a-t-il supplanté Wiggins dans la hiérarchie mondiale dès 2013 en dominant outrageusement la scène des courses à étapes et en remportant le centième Tour de France.

 

Ce site retrace l'histoire entremêlée de ces deux doubles inversés et examine leurs deux tempéraments contradictoires, celui du Wiggins persifleur mais méthodique, à la fois désinvolte et rigoureux, caustique et sûr de lui, et celui du Froome lisse, poli, serviable, moins cocasse et plus réservé.

 

 

Voir aussi nos sites frères