V. La polémique Froome

Lorsque l’autorisation fut donnée à Froome, à La Planche des Belles Filles, de jouer sa carte personnelle au titre de la victoire d’étape, ou du moins lorsque Froome s’accorda cette autorisation, la chronique cycliste n’envisageait pas encore l’envergure que prendrait ce Kényan naturalisé Britannique ni l’ampleur des polémiques que susciterait sa manière de courir. Au classement général, à l’issue de cette première étape de moyenne montagne, il se retrouva septième. Pas de quoi émouvoir les pronostiqueurs. Deux jours plus tard, le contre-la-montre entre Arc-et-Senans et Besançon le fit remonter à la troisième place, à 2’07’’, au prix d’une performance propre à troubler les esprits.

Vous pouvez accéder aux différentes sous-parties en utilisant les menus déroulants à gauche.

Les sous-chapitres apparaissent lorsqu'on clique sur le titre du chapitre qui les inclut.